Quels muscles fait-on travailler lorsqu’on fait du VTT trial ?

Faire du VTT trial ne travaille que les muscles des jambes, contrairement à ce que l’on peut croire. En effet, c’est un sport complet qui engendre une forte sollicitation musculaire. Dans cet article, vous trouverez la liste des muscles sculptés en faisant du VTT trial.

Comment bien renforcer la moitié supérieure du corps en faisant du VTT ?

Contrairement aux disciplines sur les vélos classiques, le VTT est une catégorie qui nécessite de faire bouger le haut du corps en entier pendant toute sa manœuvre. Comme pour amortir les chocs, éviter les obstacles et contrôler les vibrations. Donc si vous souhaitez travailler sur les muscles de votre membre supérieur en faisant du VTT, les descentes et les montées sont surtout les circuits à privilégier. Les muscles des épaules, le bras et l’avant-bras sont les muscles supérieurs les plus renforcés lors d’un pédalage plus ou moins intense. Aussi, le VTT est un des meilleurs stabilisateurs des muscles de la coiffe (muscle de l’épaule). Les triceps du bras tiennent le rôle fléchisseur lors d’une extension de l’avant-bras. Surtout pour les conduites en terrain rocheux. 

Le VTT : tonifie les muscles des membres inférieurs

Le VTT est aussi le sport idéal à pratiquer si surtout vous sollicitez les membres inférieurs. Ces membres inférieurs incluent les fessiers, les cuisses ainsi que les mollets. En pratiquant le VTT, les muscles quadriceps travaillent dur pour faciliter votre flexion de la cuisse sur la hanche. C’est donc le meilleur moyen pour avoir une cuisse bien arrondie et musclée. Puis, le VTT fait fléchir les muscles ischio-jambiers et l’extension de la cuisse. Dernièrement, les muscles du mollet sont aussi visés par l’exercice du VTT en étendant le pied sur la jambe. Ceci dit, pour un membre inférieur bien sculpté et raffermit, pourquoi ne pas tenter le VTT !

Le VTT renforce-t-il les abdominaux ?

Le VTT sont aussi les bons matériels à privilégier pour avoir des abdominaux structurés. Notamment, les plusieurs couches musculaires qui constituent les abdominaux occupent un rôle important lors d’une rotation du tronc. Pour s’y faire, il est conseillé de pédaler tout en vous relevant d’une manière régulière en faisant contracter ses abdominaux et ces fessiers. Puis, il suffit de répéter la contraction une bonne dizaine de fois en inspirant et expirant. Après quelques jours d’exercices, vous verrez que les résultats ne sont que meilleurs. En effet, une séance de VTT travaille essentiellement presque tout les muscles du bas du corps en entier. Même les muscles du cœur y sont aussi sollicités, il a été prouvé que la pratique du VTT améliore aussi le système cardio-respiratoire.