Le polo-vélo, un sport pas comme les autres

Le polo-vélo est un genre de sport tout à fait récent. Une discipline qui vient des États-Unis et des pays anglo-saxons. Toutefois, les communautés pratiquantes de cette curieuse activité ne cessent de grandir dans le monde. Voici les informations essentielles à connaître sur le polo à bicyclette.

Une fusion entre le polo à cheval, le cyclisme et le street-hockey

Vous serez curieux d’entendre parler des clubs de polo-vélo. Ce sont des personnes qui se regroupent sur un terrain privé (plat et de même niveau), constituent des équipes particulières et s’adonner à un jeu amical où il est question de taper dans une balle à l’aide d’une canne (dans le jargon du sport, ce bâton est appelé aussi « maillet »), puis de marquer des buts dans le camp adverse. Historiquement, il s’agit d’une discipline sportive très peu répandue, seulement pratiquée par les personnes riches en Angleterre, en Irlande et aux États-Unis au commencement des années 1910. En effet, ce sont ceux qui pouvaient se payer un vélo à cette époque. En ces temps-là le polo-vélo se pratiquait encore sur un large terrain de gazon ou d’herbes courtes. Les premiers pratiquants de ce jeu et sport ont eu l’idée de fusionner le polo, le hockey et le cyclisme pour créer quelque chose qui est à la fois originale et divertissante.

Les règles et principes du polo-vélo 

Les joueurs enfourchent un deux roues tout au long du match. Ce qui suppose qu’une main tient le guidon pour se déplacer, et l’autre tient le bâton pour taper dans la balle. Vous l’aurez compris, le polo-vélo requiert une bonne adresse, un bon équilibre et une bonne endurance. Déjà, il faut très bien savoir monter à bicyclette et la conduire avec une seule main. Un match typique dure exactement une heure, dont un premier mi-temps et un deuxième mi-temps de trente minutes chacun. La pause dure dix minutes. Celle ou celui qui détient la balle ne peut pas poser son pied sur le sol.

Le matériel nécessaire pour pouvoir pratiquer le polo-vélo

Côté matériel et équipement, vous aurez besoin d’un vélo qui marche bien, de type tout terrain ou tout chemin. Évitez si possible le vélo fat bike, car celui-ci est inadapté pour le jeu : sa lourdeur peut vite devenir un handicap face aux autres joueurs munis d’un vélo plus léger. Vous aurez également besoin d’une canne (maillet) bien solide, et enfin une balle de street-hockey. Le terrain de jeu pour le match de polo-vélo doit être aussi plate que possible, afin de faciliter le déplacement à vélo quand les joueurs « dribblent », passent et tirent la balle. Cela permet à juste titre d’éviter les chutes et éventuels accidents.