Les 6 règles de sécurité à suivre impérativement en faisant du cyclotourisme

Publié le : 28 septembre 20223 mins de lecture

Aussi bien pour les tourismes qui souhaitent se déplacer en vélo pour leur visite dans un pays que pour les habitants, la route est certainement un espace qui se doit d’être partagé. En effet, celui-ci requiert le respect mutuel de la part des personnes qui l’utilisent. À l’instar de l’automobiliste, le cycliste est également soumis à des réglementations en ce qui concerne la Code de la route. D’ailleurs, il faut savoir que ce Code est dans le but d’assurer la sécurité de ceux qui se déplacent sur la route.

Opter pour un équipement visible

La première chose que vous devez penser lorsque vous décidez de partir à la découverte d’un pays en vélo est de porter un casque. Il s’agit d’un équipement incontournable, pour tout passager ayant au maximum 12 ans. Ce dispositif permet d’éviter le passager contre les risques de blessures du côté du visage et de la tête. Il faut retenir que le casque se doit d’être bien attaché et conforme aux normes imposées. En revanche, les adultes ne sont pas exposés par cette obligation. Cependant, le port de gilet jaune rétroréfléchissant est fortement recommandé. Notamment pendant la nuit dans le but de faciliter votre visibilité. Dans le cas où vous ne respectez pas les réglementations en vigueur, cela peut vous amener à payer une amende d’une somme importante.

Faire en sorte que le vélo est équipé correctement

Avant de vous précipiter de vos balades en vélo, vous devez primordialement faire une vérification de tous les équipements qui le compose. Généralement, un vélo doit adopter des catadioptres, de deux dispositifs de freinage fonctionnels, des feux de position et d’un avertisseur sonore parfaitement audible à une distance de 50 mètres minimum. N’oubliez pas qu’un non-respect des réglementations vous expose à une amende forfaitaire. Pour éviter alors les mauvaises surprises, n’hésitez pas à bien réviser votre équipement de déplacement avant de partir.

Bien signaler ses mouvements

Si vous pensez faire du cyclotourisme sur la route, on vous conseille de signaler vos mouvements notamment aux automobilistes. En effet, les signes doivent se faire avec vos bras. À titre d’exemple, si vous devez prendre un virage, dans ce cas, vous allez tendre votre bras à droite ou encore à gauche selon votre direction. Idem lorsque vous pensez vous arrêter, vous devez lancer votre bras au ciel. De ce fait, les conducteurs ralentissent tout en doublant en conséquence. En outre, vous devez également rouler sur les bandes cyclables, respecter les interdis à vélo et être prudent.

Plan du site